Médiation et gestion des conflits

Virginie KersaudyUne autre manière de gérer les conflits.
La médiation est une alternative au jugement et aux longues procédures juridiques. C’est un processus qui vise à rétablir une communication constructive entre les personnes pour aboutir à un accord « amiable » favorisant le maintien des bonnes relations entre les individus.

Moment privilégie pour que des désaccords naissent des accords, que du discours apparaisse la parole.

Il peut s’agir de médiation entre deux personnes, plusieurs personnes, de médiation collective : grève, plainte, d’un collectif de salariés….

Les principes de la médiation :

La libre adhésion et liberté de présence : Un principe d’autonomie
La médiation dépend de l’acceptation par chacun du principe de la rencontre. Chacun reste libre de quitter cet espace à tout moment du processus.

La Confidentialité : Un principe de liberté
Elle est une condition nécessaire à l’espace de médiation afin de garantir à chacun sa liberté de parole.

L’impartialité
C’est cette vertu qui place le médiateur en position de tiers, assurant aux participants de la médiation une équivalence de traitement.

Neutralité
Neutralité du lieu et neutralité du médiateur. Il s’agit pour lui de pouvoir mettre à distance sa propre subjectivité. Le médiateur n’apporte aucune solution, il fait en sorte que les participants expriment leurs solutions et trouvent leurs accords.

Le principe de non violence
La médiation procède d’une philosophie de la non violence, la règle du respect mutuel fait donc partie du cadre et est énoncée comme telle. Elle induit de travailler dans l’écoute et le respect de l’autre, d’arrêter les hostilités, de ne pas utiliser ce qui est dit et travaillé en médiation pour nuire à l’autre.

Les règles de communication
Le médiateur énonce comment, à travers la manière de se parler, de s’écouter, ce principe de respect mutuel peut être institué et expérimenté : Éviter de s’interrompre, s’interdire la violence, l’insulte, la parole qui blesse, parler de soi plutôt que d’accuser l’autre.

Pourquoi faire appel à un médiateur ?
Parce je n’arrive pas à me faire entendre ni comprendre par l’autre personne , parce nous sommes tellement en conflit que la discussion devient impossible, parce nous n’arrivons plus à prendre des décisions…

Si je souhaite une médiation, concrètement, ça se passe comment ?

  • Étape 1. Les entretiens de pré-médiation
    Un temps d’entretien individuel préalable avec chacun des participants est organisé afin de parler de la médiation et vérifier l’adhésion de chacun. L’entretien de pré-médiation dure environ 1h00
  • Étape 2. Le temps de la médiation
    Les entretiens de médiation.
    La première séance de médiation est consacrée à déterminer un plan de travail avec les participants, à clarifier ce qui devra être abordé pendant ces temps de parole. A l’issu de cette première séance une estimation du nombre de séances peut être faite.
    Il est difficile de prévoir à l’avance le nombre de séances exact, nécessaires puisque la médiation évolue avec les participants.
    Chaque séance de médiation dure environ 1H30 à 2h00.

Chacune des personnes présentes, y compris le médiateur, peut décider d’arrêter à tout moment, car il s’agit d’une démarche volontaire, qui nécessite en permanence l’accord de tous.

Mieux comprendre la médiation